VO et VF on en parle ?

Pour parler de notre show favori sans modération... ou presque.
Avatar du membre
Sbro
Brony savant
Messages : 637
Enregistré le : 20 déc. 2017, 15:05
Sexe : Garçon
Localisation : France

Re: VO et VF on en parle ?

Message par Sbro » 11 mai 2018, 22:49

Sbro a écrit :
09 mai 2018, 20:23
La saison 7 avait enfin adoptée les Éléments d'Harmonie, mais les Éléments d'Équilibre sont revenus dans la saison 8
Je viens de revoir l'épisode 2 de la saison 8 (merci MLP France) et... c'est "Éléments d'Harmonie" qui est employé ! :flutterwtf:
Pourtant, lors de la diffusion en direct sur TF1, je me souviens avoir entendu "Éléments d'Équilibre". Ça m'a fait grincer des dents.
J'ai mal entendu ou il s'est passé un truc entre-temps ?! :flutterderp:

Avatar du membre
Thunder Hooves
Brony connaisseur
Messages : 207
Enregistré le : 05 sept. 2017, 21:03
Sexe : Garçon
Localisation : Everfree Forest

Re: VO et VF on en parle ?

Message par Thunder Hooves » 13 mai 2018, 08:26

Illuminati-reptiponey :applebouh:
Sunset Shimmer Best Waifu :sunset23:

Tout avis contraire ne sera pas retenu comme stipulé dans l'article 156 alinéa 4 du code des fanboy :yousay:

Avatar du membre
RonnyDD
Brony connaisseur
Messages : 258
Enregistré le : 03 oct. 2016, 22:00
Sexe : Garçon

Re: VO et VF on en parle ?

Message par RonnyDD » 15 mai 2018, 22:26

Épisodes 3 et 4 disponibles en VF!
Qu’en avez-vous pensé? :pense:

Avatar du membre
Sbro
Brony savant
Messages : 637
Enregistré le : 20 déc. 2017, 15:05
Sexe : Garçon
Localisation : France

Re: VO et VF on en parle ?

Message par Sbro » 16 mai 2018, 19:48

RonnyDD a écrit :
15 mai 2018, 22:26
Épisodes 3 et 4 disponibles en VF!
Qu’en avez-vous pensé? :pense:
Je comptais dire ça ailleurs, mais puisque le sujet est abordé :
Très satisfait de la VF de la saison 8 pour le moment.

Dans The Maud Couple, le duo Nathalie Hugo/Nancy Philippot fonctionne toujours autant, et le comédien appelé pour Mudbriar est parfait. Je crois que c'est un habitué de la série, mais je ne saurais pas le nommer. Très content également d'avoir réentendu Elsa Poisot en Limestone Pie. On l'avait pas revue depuis la saison 5, elle est toujours aussi aimable ^^
J'attendais beaucoup la performance d'Élisabeth Guinand dans Fake It 'Til You Make It, elle m'a pas déçue ! :fluttersquee:

Très impatient d'entendre la VF de Surf and/or Turf pour les Chercheuses de talent et The Parent Map pour voir comment vont être gérés les parents de Starlight et Sunburst.
Profitons-en pour parler des comédien(ne)s de la VF un peu plus en détail, comme on l'avait prévu.

Commençons par les comédiennes principales :

Claire Tefnin donne un ton parfait à Twilight Sparkle. On ressent bien les principaux traits de caractère du personnage : calme, cultivée, organisée, rigoureuse, maniaque sur les bords...
Dans les premiers épisodes, en VO comme en VF, Twilight prend tout très au sérieux, mais au fil du temps, sa voix laisse transparaître une ponette à l'écoute des autres et qui se soucie de ses amies, ce qui est raccord avec l'évolution du personnage.
En VO, le petit accent de Tara Strong renforce le fait que Twilight est originaire de Canterlot. Ce n'est pas le cas de Claire Tefnin, mais elle arrive quand même à retranscrire cet aspect du personnage en utilisant un niveau de langage recherché.
La série ne manque pas de moments où Twilight étale un peu trop sa culture (Hurricane Fluttershy et la définition de l'anémomètre), se vante (Feeling Pinkie Keen), perd totalement son calme sous l'effet de la colère (Too many Pinkie Pies et Fame and Misfortune) ou de l'excitation (It's About Time et Forgotten Friendship) ou fait des crises de folie assez perturbantes (Lesson Zero). Claire Tefnin s'en sort à merveille dans chacune de ces situations. Je dirais qu'elle égale Tara Strong pour ce qui est de l'excitation, mais qu'il lui arrive de la surpasser pour ce qui est de la folie et de la colère. Je trouve qu'elle choisit un meilleur "niveau" de craquage psychologique et de sévérité pour coller à la situation et/ou à la gestuelle de Twilight, et qu'elle met plus d'énergie quand il s'agit de gueuler.

J'ai déjà évoqué mon avis sur Fabienne Loriaux dans mon innommable pavé. Applejack est une ponette de la campagne, et un des moyens de la VO pour le montrer a été de lui donner un accent texan des plus caricaturaux. La VF pouvait respecter ça, comme un fameux personnage des Simpson, ou trouver un équivalent comme un accent de paysan français. Elle a préféré laisser tomber l'accent, et a trouvé un autre moyen de le faire paraître : lui donner un côté cow-boy grâce au timbre de voix d'Applejack, aux "Ouaip !", à l'emploi d'expressions imagées et de jurons variés ainsi qu'à la conservation des "Yee-ha !". C'est simple, la Applejack française serait à sa place dans un dessin animé Lucky Luke ou un western !
Toujours dans l'idée de montrer qu'Applejack est une campagnarde, Fabienne Loriaux a travaillé son niveau de langage et son franc-parler. À l'entendre, on sent qu'Applejack est une ponette travailleuse, fière de ses origines et de ses capacités, qui dit toujours ce qu'elle pense avec honnêteté, sans détour ni atténuation, un peu naïve sur les bords et attentionnée envers sa famille.
Autant Ashleigh Ball m'insupporte et nuit au capital sympathie d'Applejack, autant j'aime la voix de Fabienne Loriaux et elle me fait davantage apprécier le personnage et les épisodes centrés sur elle.

Mélanie Dambermont fait du très bon travail sur Rainbow Dash, dont elle sait gérer les multiples facettes. Toujours une voix pleine d'assurance et de fierté, qu'elle sait adapter quand Rainbow devient arrogante, sarcastique, blagueuse ou râleuse, sans parler des moments où elle a un moment fort avec un proche (Sleepless in Ponyville, Tanks for the Memories, Parental Glideance). Elle parvient même à lui donner un timbre "cassé" et "garçon manqué" similaire à celui employé par Ashleigh Ball. Elle se débrouille très bien en chanson, notamment quand elle peut se montrer énergique (Tanks for the Memories et Rainbow Rocks).
La performance de la VO et la VF sont donc aussi géniale et cool que l'exige le personnage. À ceci près que comme je l'ai déjà dit, je préfère les imitations des autres Mane 6 par Rainbow Dash dans la VF (The Lost Treasure of Griffonstone et Newbie Dash). Mélanie Dambermont arrive à mieux reproduire le timbre de voix et la façon de parler des autres comédiennes principales.

Julie Basecqz fait aussi du très bon travail sur Rarity, on sent bien qu'elle est aussi à fond dans son personnage que Tabitha St. Germain. Elle gère le caractère calme et raffiné habituel du personnage, mais aussi les moments où elle l'abandonne pour hurler ou pleurer avec sincérité ou théâtralité. J'adore également le ton attentionné ou blasé qu'elle prend lors de ses interactions avec Sweetie Belle.
Julie Basecqz fait également la voix de Casse-Cou/Daring Do depuis la saison 4, un rôle dans lequel elle est méconnaissable.

Élisabeth Guinand est une excellente Fluttershy, toujours dans la gentillesse et la douceur. Là aussi sa voix évolue au fil des saisons, au début elle était très introvertie, mais actuellement, on sent qu'elle a beaucoup plus confiance en elle. Bien sûr, quand la timidité reprend le dessus, elle est toujours dans le ton.
Caractère oblige, Fluttershy a peu de chansons solo, mais quand ça arrive, on peut profiter de la jolie voix d'Élisabeth Guinand (The Cutie Mark Chronicles), et elle apporte de bonnes contributions aux nombreuses chansons de groupe. Elle fait aussi de beaux duo avec Mélanie Dambermont (May The Best Pet Win! et Flutter Brutter).
Fluttershy a beaucoup de grands moments où elle s'excite un peu trop (Sonic Rainboom), s'énerve (Flutter Brutter), devient agressive envers un monstre (Stare Master) ou méchante envers tout le monde (The Return of Harmony et Putting Your Hoof Down), pousse une gueulante (Putting Your Hoof Down) ou pète un câble (The Best Night Ever). Et là encore, Élisabeth Guinand s'en sort à merveille, elle met l'énergie et le ton qu'il faut.
Dans la saison 8, Élisabeth Guinand interprète Smolder, qu'elle gère bien. Je sais pas si c'est volontaire, mais j'aime les similitudes dans son jeu et celui d'Alexandra Corréa sur Spike.

Nathalie Hugo n'a pas du tout le même timbre de voix qu'Andrea Libman, mais encore une fois, ce n'est pas ce qu'on attend d'elle. Il faut qu'elle soit une bonne Pinkie Pie. Et j'ai envie de dire pari réussi. Je reconnais avoir eu un peu de mal au début du visionnage de la série, mais actuellement, ce sentiment a disparu.
Pinkie parle très vite et apporte beaucoup de gags cultissimes. Il lui arrive également perdre sa joie naturelle pour pleurer, gueuler (The Last Roundup) ou sombrer dans la folie (Party of One et Secrets and Pies). Nathalie Hugo arrive à gérer tout ça et parvient à me faire rire.
On remarque que contrairement à Andrea Libman, Nathalie Hugo part dans les graves sous l'effet de l'excitation extrême ou de la colère ("LIS-LE !" vers la fin de It Isn't the Mane Thing About You). Ça lui donne un côté agressif qui est à la fois inattendu et raccord (quand on voit ce qui arrive quand Pinkie est contrariée). Perso, ça me fait marrer.
Pinkie est aussi un personnage qui chante beaucoup, aussi bien en groupe qu'en duo (Spice Up Your Life) ou en solo (A Friend In Deed). J'avoue ne pas avoir accroché à ses premières contributions (chansonnettes et participations aux vraies chansons), mais à partir de The Best Night Ever, c'est bon, elle est bien lancée et va enchaîner des chansons que j'adore fredonner.
Dans la saison 8, Nathalie Hugo interprète Ocellus, et livre une bonne voix de timide qui change de l'énergie qu'elle déploie pour Pinkie.
Enfin, il y a quelques moments où Nathalie Hugo s'est essayée à l'imitation (de Maud Pie dans Rock Solid Friendship et de Rarity dans School Daze), et je trouve qu'elle s'en est mieux sortie que la VO.

Laëtitia Liénart et Séverine Cayron ont très bien géré Sunset Shimmer et Starlight Glimmer lorsqu’elles étaient des antagonistes fourbes et manipulatrices, avec leurs crises de colère et de fou rire respectives. La rédemption de leur personnage les a amenées à changer de comportement et à être mises en avant, ce qu'elles ont réussi à faire et à satisfaire. Comme Rebecca Shoichet, Laëtitia Liénart arrive à faire de Sunset le meilleur élément d'Equestria Girls, et Séverine Cayron arrive autant que Kelly Sheridan à intégrer Starlight auprès des Mane 6.
J'aime également le fait que malgré sa rédemption, Séverine Cayron ait conservé un langage recherché et un petit ton "supérieur". Il lui est arrivé de chanter, il y a des performances que j'ai apprécié (School Daze), d'autres un peu moins (The Cutie Re-Mark et A Hearth's Warming Tail).
Pour finir, la rencontre entre Laëtitia Liénart et Séverine Cayron dans Mirror Magic était excellente, et elles forment également un beau duo avec Audrey d'Hulstère en Trixie.

Pour Spike, Alexandra Corréa n'a pas le même timbre que Cathy Weseluck, mais elle a le même effet que Fabienne Loriaux avec Applejack : elle augmente le capital sympathie du personnage. Je supporte plus Spike en VF qu'en VO, j'apprécie plus les gags, piques et réflexions qu'il apporte, ainsi que les épisodes tournant autour de lui.
Alexandra Corréa a également eu d'autre beaux rôles comme la détestable Suri Polomare dans Rarity Takes Manehattan et Silverstream dans la saison 8, dont le caractère l'a vite placée parmi mes élèves de l'école de l'amitié préférés.

On va terminer par un petit mot sur les voix chantées principales.

Nancy Philippot fait juste un travail su-perbe sur Twilight. Elle livre une excellente performance dès sa première intervention (Winter Wrap Up), et n'a pas cessé d'enchaîner les chansons mémorables depuis. Sa voix est très harmonieuse et proche de celle de Claire Tefnin.
Nancy Philippot a également été la voix chantée de Sweetie Belle dans un épisode de la saison 2, à l'occasion d'une chanson sympathique (Hearts and Hooves Day).
C'est aussi Maud Pie, à qui elle donne une voix parfaite et proche de celle d'Ingrid Nilson en VO.

Nathalie Stas et Nathalie Delattre se débrouillent bien en Applejack et Rarity. Elles n'ont pas exactement la même voix que Fabienne Loriaux et Julie Basecqz, mais il leur arrive de s'en rapprocher sur certaines chansons.
Nathalie Stas est aussi la directrice artistique de la VF de My Little Pony depuis la saison 1, et on peut vraiment la féliciter pour le travail qu'elle a accompli jusqu'à présent.

Pas fan de Marie-Ange Teuwen en Sunset Shimmer, qui part un peu trop dans les graves à mon goût. Ce n'est pas elle qui fait la voix chantée de Sunset dans Rainbow Rocks. Je sais pas si c'est Laëtitia Liénart ou quelqu'un d'autre, mais j'aime bien sa performance dans ce film.

Avatar du membre
PapyJr13
Brony connaisseur
Messages : 292
Enregistré le : 15 nov. 2017, 19:32
Sexe : Garçon
Contact :

Re: VO et VF on en parle ?

Message par PapyJr13 » 16 mai 2018, 20:12

Que c'est bon de lire un pavé félicitant autant la VF, c'est si rare mais ça fait tellement de plaisir ^^

J'espère que tu continueras pour les autres personnages secondaires et aussi des voix masculines qui ont de sacrées perles
Intéressez par des arts de poney, c'est là-bas que vous trouverez votre bonheur

https://derpibooru.org/profiles/PapyJr13

Et si vous aimez les dessins en tout genre

https://www.deviantart.com/papyjr13

Avatar du membre
Sbro
Brony savant
Messages : 637
Enregistré le : 20 déc. 2017, 15:05
Sexe : Garçon
Localisation : France

Re: VO et VF on en parle ?

Message par Sbro » 18 mai 2018, 01:51

PapyJr13 a écrit :
16 mai 2018, 20:12
J'espère que tu continueras pour les autres personnages secondaires et aussi des voix masculines qui ont de sacrées perles
J'avais l'intention de le faire. :twiscribe: Mais seulement ceux que j'ai le plus apprécié.
Je vais pas parler de tous les comédien(ne)s ni de tous les personnages, sinon je vais encore plus passer pour un taré... :twismatch:
Calin
Delphine Moriau (Celestia), Fanny Roy (Luna) et Maia Baran (Cadance) forment un excellent trio de princesses alicornes, qui ont de beaux moments avec les Mane 6 (Twilight en tête) mais aussi entre elles (A Royal Problem et le film de 2017). La complicité de Cadance avec Twilight (avec moi ! Ça y est, le jour se lève, on ouvre les yeux...), Shining Armor et Flurry Heart est toujours un plaisir à voir.
Elles ont aussi pour point commun d'avoir prêté leurs voix à des antagonistes... très opposés à leur rôle de princesse.
Fanny Roy est bien sûr Séléniaque (très beaux rires machiavéliques), Delphine Moriau est aussi Chrysalis et Madame Crinière (méconnaissable dans les deux cas), et Maia Baran a été la 1ère voix de Starlight Glimmer, au début de la saison 5. Elle s'en sortait bien d'ailleurs, j'espère qu'on lui donnera un autre rôle d'antagoniste, elle faisait très bien la fausse Cadance dans A Canterlot Wedding.
Je voudrais aussi souligner les performances de Delphine Moriau sur Saffron Masala (cet accent indien...) et Strawberry Sunrise (qu'Applejack doit rêver de tuer...) et celles de Fanny Roy sur la sévère Madame Harshwinny, Coco Pommel, Câlinarbre, une des meilleures hippies qui soit, et la Wonderbolt Fleetfoot, un rôle qu'elle a tenu pendant une bonne partie de la série.

J'apprécie énormément le trio qui s'occupe des Chercheuses de Talent, que ce soit en VO ou en VF.
Pour Apple Bloom, Émilie Guillaume a fait le même travail que Fabienne Loriaux sur Applejack, en abandonnant l'accent texan et en travaillant son timbre de voix et son vocabulaire. Elle aussi a très bien fait, et le rendu est impeccable. Pour les chansons, la voix d'Apple Bloom est assurée par Véronique Sonneville, qui s'en sort bien.
Béatrice Wegnez est une excellente Scootaloo, que ce soit pour parler, chanter ou... gueuler (cette scène dans Parental Glideance est inoubliable).
Cathy Boquet gère très bien Sweetie Belle au naturel, mais aussi lors des chansons bien chantées, des chanson mal chantées (Sleepless in Ponyville) et lors de ses coups de gueule inattendus (Hearts and Hooves Day, Hard to Say Anything et Marks and Recreation).
Les Chercheuses de Talent ont de très bonnes interactions avec les Mane 6, qu'il s'agisse de leurs sœurs/presque-sœurs ou non (Twilight Time), et bien sûr entre elles (les échanges dans Stare Master font encore partie de mes préférés).
Dans la saison 6, Béatrice Wegnez a remplacé Audrey d'Hulstère sur Trixie le temps d'un épisode (No Second Prances). Elle se débrouille bien, c'est pas le remplacement le plus flagrant ni le plus discutable (je dirais que ce statut revient à Rarity dans The Mysterious Mare Do Well).
C'est également à elle qu'on doit Cet imposteur peut changer... :scoterror:
Bon, elle y est pour rien niveau texte, mais forcé de reconnaître qu'elle était plus inspirée sur d'autres chansons... :sadaloo:
Cathy Boquet a eu d'autres rôles dans la série, je retiendrais Lightning Dust dans Wonderbolts Academy, que j'aimerais beaucoup revoir, Night Glider du village de Starlight et la cow-girl Wrangleur dans Fluttershy Leans In.

Audrey d'Hulstère est formidable dans le rôle de la Grande et Puissante Trixie ! Très content qu'elle ait gagné de l'importance dans My Little Pony et Equestria Girls, c'est toujours un plaisir de l'entendre !
Audrey d'Hulstère, c'est aussi Babs Seed dans la saison 3, un autre personnage que j'aimerais revoir dans la série. Décidément, elle est douée pour les personnages méprisables.
Audrey d'Hulstère est également connue pour avoir remplacé Élisabeth Guinand sur Fluttershy durant une bonne partie de la saison 4. Un remplacement flagrant (comme tous ceux réalisés sur un personnage principal), mais loin d'être mauvais. C'est certes frustrant parce qu'on est habitué à la voix d'Élisabeth Guinand, mais Audrey d'Hulstère s'en tire bien. Il suffit de revoir Power Ponies ou It Ain't Easy Being Breezies pour s'en convaincre.
Petite voix dans la tête de Sbro n°1 : Elle était pas mal aussi dans Bats!, tu sais, cet épisode qu'on adore... :flutteridea:
Petite voix dans la tête de Sbro n°2 : LA FERME ! :RDBlaah:
Petite voix dans la tête de Sbro n°1 : :fluttertroll:

Je voulais également parler d'Elsa Poisot, qui interprète une foule de personnages secondaires plus ou moins récurrents. Je l'adore pour Cheerilee, Spitfire, alias la Wonderbolt qui a eu la voix la plus stable (différente uniquement dans la saison 1) et la princesse Ambre. On lui doit aussi Sugar Belle, qui a gagné plus d'importance dans la série que prévu, des poneys de la haute société comme Fleur de Lis, Prim Hemline, Sassy Saddles et Caprice Rich, ainsi que la très aimable Limestone Pie.

Pour en terminer avec les comédiennes, je mentionnerais :
Laurence César, qui interprète le Maire de Poneyville depuis le premier épisode de la série
Stéphane Excoffier, alias l'ânesse Matilda et Gilda, aussi bien dans la saison 1 que dans la 5 (!)
Léonor Bailleul, nouvelle venue au casting. Elle a fait une sympathique princesse Skystar dans le film de 2017, mais je la retiendrais surtout pour l'excellente Wallflower Blush dans Forgotten Friendship.

Passons maintenant aux comédiens appelés pour les rôles masculins qui, je le redis, méritent des applaudissements.
Je commence avec Philippe Allard et David Manet, alias Flim et Flam (Flam et Flim dans Viva Las Pegasus :twibad:), qui se débrouillent aussi bien en entrepreneurs qu'en charlatans, et livrent des chansons entrainantes.
Philippe Allard, c'est aussi Shining Armor, qui a de très bons moments en tant que S.G.F de Twilight, époux de Cadance et père complètement stressé de Flurry Heart. Et aussi Night Light, le père de Twilight, décidément.
Bien avant Flam, David Manet avait joué un autre individu détestable, le prince Blueblood. J'espère qu'on aura l'occasion de le réentendre sur d'autres rôles.

Grégory Praet a un beau palmarès de personnages secondaires plus ou moins récurrents. Arrivé dans la série avec Braeburn, on l'a retrouvé sur plusieurs personnages détestables parmi lesquels le dragon Garble, Zephyr Breeze et Feather Bangs. On lui doit aussi les accents délicieux du griffon Gustavo El Grande et du Docteur Caballeron. C'est aussi Sunburst, Party Favor du village de Starlight et la voix principale du Wonderbolt Soarin.

Il y a aussi Jean-Paul Landresse, alias Grincheux l'âne têtu depuis la saison 2, et qui a conservé Fluttermale entre les saisons 1 et 4 mais aussi Iron Will entre les saisons 2 et 7 ! Les rôles épisodiques de Troubleshoes, du Roi Torch avec sa voix imposante et de Coriandre Cumin avec son accent indien étaient également pas mal. Je l'ai également adoré en Ahuizotl dans Read It and Weep.

Didier Colfs a eu plusieurs rôles, notamment Double Diamant du village de Starlight (sans doute l'habitant qui m'a fait le plus flipper...), le journaliste de The Saddle Row Review (ça aurait été énorme si la VF avait fait appel à Jean Barney, alias le Jameson des Spider-Man de Sam Raimi...), Dandy Grandeur dans Fluttershy Leans In et... un personnage qui a particulièrement retenu mon attention dans la saison 8. Spoiler :
Le Chancelier Neighsay. Un poney étroit d'esprit et raciste, qui apporte donc des sujets intéressants dans la série.
Bon, c'est un méchant évident, et ça se voit à des kilomètres qu'il reviendra, mais on lui pardonne. :Twimbra:

Je n'aime pas/plus Discord, mais forcé de reconnaître qu'il a eu de bons interprètes en VF, avec d'abord Michel Hinderyckx puis Philippe Résimont à partir de la saison 4.
Je retiendrais surtout Michel Hinderyckx pour Tirek, mon antagoniste favori, et l'hilarant prince Rutherford. Il a également fait un bon Ahuizotl dans Daring Don't, il a réussi à conserver Papy Gruff entre les saisons 5 et 8 et son petit rôle de Canter Zoom dans Movie Magic était sympa. C'est aussi le Roi Storm dans le film de 2017... Une bonne performance même si, encore une fois, il aurait fallu qu'il ait un autre caractère. Mais c'est les réalisateurs du film qu'il faut blâmer pour ça.
Quant à Philippe Résimont, il a aussi fait un antagoniste que je préfère à Discord, le Roi Sombra, l'hilarant Bulk Biceps et Wind Rider dans le prévisible Rarity Investigate. Il a interprété Filthy Rich à quelques occasions, et il joue vraiment bien les entrepreneurs dans son genre.
En fait, Philippe Résimont est intervenu très tôt dans la série puisque c'était Steven Manet dans une des meilleures scènes du deuxième épisode de la série !
Rôle que Michel Hinderyckx lui a "piqué" dans Slice of Life... En compensation pour Discord, peut-être ? :tponder:

On va terminer avec des félicitations pour :
Gauthier de Fauconval en Thorax, un personnage que j'ai vite apprécié
Jean-Marc Delhausse en Hoity Toity, qu'il a réussi à garder entre les saisons 1 et 7 (le plus grand écart qui soit !)
Pierre Lebec et Gilles Poncelet, deux nouveaux venus. Très bonnes performances sur Sandbar et Gallus dans la saison 8.
N'hésitez pas à parler d'autres comédien(ne)s que vous avez aimé ! :applebyay:

Avatar du membre
PapyJr13
Brony connaisseur
Messages : 292
Enregistré le : 15 nov. 2017, 19:32
Sexe : Garçon
Contact :

Re: VO et VF on en parle ?

Message par PapyJr13 » 18 mai 2018, 12:07

Jean-Marc Delhausse qui a aussi interprété le Chef Bison Thunderhooves, c'est dommage qu'on ne les revoit plus, maintenant c'est les yaks qui ont pris plus d'importance.

Moi ça m'a fat rire quand j'ai appris que la royale Luna était aussi la voix de la posée Calinarbre, quand tu voix que la personne sait doubler deux personnages complètement différent, ça prouve qu'il y a du talent.

Tu vas rire mais celle qui fait la mère de Twilight est celle qui fait la voix de Spike, genre Twilight pourrait parler avec sa mère et son assistant en même temps XD

Didier Colfs qui a aussi fait la voix de l'anesse Mulia Mild dans l'épisode du train mystère, et le père de Fluttershy aussi.

Et on n'oublie pas Damien Locqueneux pour son excellente interprétation de Cheese Sandwich, dont je trouve sa VO un poil trop grave.
Intéressez par des arts de poney, c'est là-bas que vous trouverez votre bonheur

https://derpibooru.org/profiles/PapyJr13

Et si vous aimez les dessins en tout genre

https://www.deviantart.com/papyjr13

Avatar du membre
RonnyDD
Brony connaisseur
Messages : 258
Enregistré le : 03 oct. 2016, 22:00
Sexe : Garçon

Re: VO et VF on en parle ?

Message par RonnyDD » 18 mai 2018, 13:23

La voix anglaise de Cheese fait un peu trop balourd à mon goût.
Le personnage est svelte et semble plutôt jeune ce que la voix française
met d’avantage en évidence selon moi. Bref, un des rares exemples où je préfère
de loin la voix française.

Un autre exemple est la voix de Thorax que je trouve carrément pénible en anglais.

Avatar du membre
Sbro
Brony savant
Messages : 637
Enregistré le : 20 déc. 2017, 15:05
Sexe : Garçon
Localisation : France

Re: VO et VF on en parle ?

Message par Sbro » 11 juin 2018, 01:10

19 mai 2018 :
PapyJr13 a écrit :
18 mai 2018, 12:07
Jean-Marc Delhausse qui a aussi interprété le Chef Bison Thunderhooves, c'est dommage qu'on ne les revoit plus, maintenant c'est les yaks qui ont pris plus d'importance.
Je sais pas s'il y aurait encore des choses à raconter avec les bisons...
Ou alors la série n'a plus envie de faire de parallèles avec les amérindiens.... :scoterror:
PapyJr13 a écrit :
18 mai 2018, 12:07
quand tu voix que la personne sait doubler deux personnages complètement différent, ça prouve qu'il y a du talent.
C'est avec la matrîse de multiples registres qu'on reconnait les grands comédiens. :twiright:
PapyJr13 a écrit :
18 mai 2018, 12:07
Tu vas rire mais celle qui fait la mère de Twilight est celle qui fait la voix de Spike, genre Twilight pourrait parler avec sa mère et son assistant en même temps XD
Oui, j'avais oublié ! Alexandra Corréa était géniale dans ce rôle !
PapyJr13 a écrit :
18 mai 2018, 12:07
Didier Colfs qui a aussi fait la voix de l'anesse Mulia Mild dans l'épisode du train mystère
Apparemment... J'arrive pas à le reconnaître, il est vachement bon si c'est bien lui. C'est pas la première fois qu'un homme fait très bien une vieille femme.
Qui se souvient de Roger Carel en madame Gasket dans le film d'animation Robots ? :swetidea:
PapyJr13 a écrit :
18 mai 2018, 12:07
Et on n'oublie pas Damien Locqueneux pour son excellente interprétation de Cheese Sandwich, dont je trouve sa VO un poil trop grave.
RonnyDD a écrit :
18 mai 2018, 13:23
La voix anglaise de Cheese fait un peu trop balourd à mon goût. Le personnage est svelte et semble plutôt jeune ce que la voix française met d’avantage en évidence selon moi. Bref, un des rares exemples où je préfère de loin la voix française.
Complètement passé à côté vu que j'ai pas aimé Pinkie's Pride. :scootnope:

... ... ...

10 juin 2018 :

Quelque chose me turlupine depuis un moment...
J'ai l'impression que les épisodes de My Little Pony et Equestria Girls existent en deux "colorisations". Une avec des couleurs "ternes" (comme s'il y avait une sorte de filtre gris devant l'écran), et une avec des couleurs "vives".
Voici un exemple avec cette capture d'écran de la fin de la saison 4 :

Couleurs ternes :
Image
Couleurs vives :
Image
J'ai mené l'enquête, et il s'avère que les conditions d'utilisations de ces colorisations sont... variables. :twisherlock:

Pour les sites de streaming :
Sur MLP-France et la New Lunar Republic, la VO est en couleurs ternes et la VF en couleurs vives.
Sur Need For Ponies, la VO et la VF sont en couleurs vives.

Qu'en est-il de la chaîne YouTube officielle d'Hasbro ?

Les extraits, qui sont uniquement en VO, peuvent avoir des couleurs ternes...
https://www.youtube.com/watch?v=BZ4mqvuYO1M
... ou des couleurs vives.
https://www.youtube.com/watch?v=PrUMjin85fw

Les compilations d'extraits sont diffusées en VO et dans d'autres langues (français, italien, espagnol, japonais, russe...). Elles ont toutes des couleurs vives, peu importe la version :

VO :
https://www.youtube.com/watch?v=CvMgytr4BD0

VF :
https://www.youtube.com/watch?v=HumFzB0KzmA

Quant à la web-série Equestria Girls diffusée chaque week-end dans plusieurs langues...

Au début de sa diffusion, c'était couleurs vives pour la VO, couleurs ternes pour les autres langues. Forgotten Friendship a eu droit au même traitement. Après Forgotten Friendship, ça a été inversé : couleurs ternes pour la VO, couleurs vives pour les autres langues.

Voilà un exemple avec une capture d'écran tirée de l'épisode diffusé ce week-end :

Version originale :
Image
Version internationale :
Image
Quelqu'un aurait une explication ? Je serais très intéressé de la connaître ! :twithink:

Avatar du membre
RonnyDD
Brony connaisseur
Messages : 258
Enregistré le : 03 oct. 2016, 22:00
Sexe : Garçon

Re: VO et VF on en parle ?

Message par RonnyDD » 15 juin 2018, 04:16

Sbro a écrit :
11 juin 2018, 01:10
Complètement passé à côté vu que j'ai pas aimé Pinkie's Pride.
C’est un de mes préférés. :pinkiehappy:. Pourquoi tu ne l’as pas aimé?


Sbro a écrit :
11 juin 2018, 01:10
Quelque chose me turlupine depuis un moment...
J'ai l'impression que les épisodes de My Little Pony et Equestria Girls existent en deux "colorisations". Une avec des couleurs "ternes" (comme s'il y avait une sorte de filtre gris devant l'écran), et une avec des couleurs "vives".
J’ai remarqué aussi, mais honnêtement je ne sais pas pourquoi.

Répondre